Présentation générale de l'opération pilote epSOS

Le projet epSOS ne vise pas à fournir uniquement un ensemble de recommandations, de spécifications fonctionnelles et techniques, de modèles d’organisation, d’outils techniques visant à améliorer l’ interopérabilité entre les pays. Le projet epSOS vise aussi, de manière très concrète, à conduire une opération pilote dans plusieurs régions européennes.

De juin 2011 à décembre 2013, dans plusieurs pays européens, des sites pilotes epSOS vont permettre de tester l’échange de données de santé via les services Patient Summary et ePrescription / eDispensation. Pour la première fois, les patients européens auront la chance de bénéficier de ces nouveaux services de eSanté.

Les pays participant à l’opération pilote ont sélectionné les sites pilotes de manière à optimiser les cas d’utilisation. Ces sites sont situés dans des grandes villes, dans des régions touristiques ou proches des frontières. Six scénarios (envoi ou réception du Patient Summary, de la ePrescription ou de la eDispensation) ont été retenus et doivent être testés pendant l’opération pilote, chaque site pilote implémentant l’un ou l’autre de ces scénarios.

En France, l'opération pilote epSOS s'est déroulée du 8 mars 2012 au 31 décembre 2013 avec la mise en place du service de Patient Summary s'appuyant sur le programme européen d'échange ERASMUS.

Le Patient Summary d'un étudiant français était créé avant son départ lors d'une consultation en France. Lors de son séjour à l'étranger, l'étudiant pouvait donner son consentement au médecin étranger pour qu'il accède à ce Patient Summary.

Les étudiants étrangers ayant déjà un Patient Summary dans leur pays pouvaient consulter un médecin en France et lui donner l'autorisation d'y accéder.

Le service de ePrescription / eDispensation n'a pas été implémenté dans l'opération pilote epSOS France.