Foire Aux Questions (FAQ)


1. Quand le projet a-t-il démarré ?

Le projet a démarré le 1er juillet 2008.

Vers le haut Vers le haut

2. Quels sont les pays participants ?

Pays participants au projet epSOS

Allemagne

Grèce

République Tchèque

Autriche

Hongrie

Royaume-Uni

Belgique

Italie

Slovaquie

Danemark

Malte

Slovénie

Espagne

Norvège

Suède

Estonie

Pays-Bas

Suisse

Finlande

Pologne

Turquie

France

Portugal

Ces 23 pays sont représentés par leur Ministère de la Santé et leurs centres de compétences. Ensemble, ces 47 bénéficiaires consituent le Consortium epSOS.

 

Vers le haut Vers le haut

3. Quel est le budget du projet epSOS ?

Le budget total du projet est de 36 500 000 euros, dont 50% est financé par l’Union Européenne. Les partenaires cofinancent les activités de coordination, ramenant ainsi le financement effectif de l’Union Européenne à environ 40%.

Vers le haut Vers le haut

4. Comment les pays participants contribuent-ils au projet ?

Les partenaires actuels du projet se sont engagés à développer des solutions et des services qui pourront servir, à terme, à l’ensemble des 27 états membres de l’Union Européenne mais aussi plus largement à d’autres pays en Europe ou dans le Monde.

Chaque pays est responsable, au minimum, d’un groupe de travail. L’ensemble des partenaires, ministères, centres de compétences et industriels, participent à ces groupes de travail pour définir et mettre en place des services à destination des patients européens.

Vers le haut Vers le haut

5. epSOS est-il un projet de recherche ?

Non. epSOS est un projet du Programme d'appui stratégique en matière de technologies de l'information et de communication (ICT PSP) s’appuyant sur des technologies de communication et d’interopérabilité existantes. Le projet epSOS va tester de nouveaux services lors d’une opération pilote impliquant des hôpitaux, des médecins et des pharmaciens.

Vers le haut Vers le haut

6. Quels sont les bénéfices pour les citoyens européens ?

Les principaux objectifs attendus pour les citoyens européens sont :

  • Soutenir la mobilité des patients en Europe
  • Garantir la sécurité des soins des patients
  • Accroitre l’efficacité et la rentabilité des soins transfrontaliers
  • Fournir un service médical sûr et sécurisé dans chaque pays et à travers l’Europe

Vers le haut Vers le haut

7. Quels sont les résultats attendus du projet ?

Tout un ensemble de recommandations, de spécifications fonctionnelles et techniques, de modèles d’organisation, d’outils techniques, … visant à améliorer l’interopérabilité entre les pays, mais aussi, de manière très concrète, une opération pilote dans plusieurs régions européennes.

Vers le haut Vers le haut

8. Que va-ton faire des résultats du projet ?

L’ensemble des résultats du projet seront mis gratuitement à disposition de tous les pays Européens mais également de tous ceux que cela intéresse (autres pays, projets de eSanté, ...).

Vers le haut Vers le haut

9. epSOS est-il un projet sur la carte de santé ?

Non, epSOS n’est pas un projet sur la carte de santé. Cependant, les infrastructures et les systèmes de communication utilisant la carte de santé et le savoir-faire des projets liés sont pris en compte dans le projet epSOS.

Vers le haut Vers le haut

10. La protection des données de santé personnelles est-elle assurée ?

Oui. L’une des priorités du projet est d’assurer la protection des dossiers médicaux et d’assurer une compatibilité permanente avec les législations européenne et nationales sur la protection des données personnelles de santé.

Vers le haut Vers le haut

11. Comment le projet traite-t-il les problématiques liées à la multiplicité des langues, des terminologies, des organisations des systèmes de santé et des environnements techniques ?

La dimension technique du projet est forte. Il traite aussi les problématiques liées à l’interopérabilité sémantique et législative. L’interopérabilité des environnements techniques divers, qui ne repose pas uniquement sur des aspects de communications internationales, est l’un des grands défis à relever. Pendant l’opération pilote, des données réelles seront échangées. Cela implique que les problématiques liées au contenu des documents et à la sémantique doivent être traitées. Les questions liées au remboursement des soins à l’étranger ne font pas partie du périmètre du projet epSOS.

Vers le haut Vers le haut

12. Le projet encourage-t-il la coopération entre les états membres de l’Union Européenne dans le domaine de la santé ?

L’ensemble des systèmes de santé européens doivent relever les mêmes nouveaux défis. Une coopération plus forte entre les pays permet de construire des services plus performants. Le nombre de patients pris en charge à l’étranger, en dehors de leur pays de résidence, est de plus en plus important. L’utilisation des technologies de l’information doit nous permettre d’améliorer la continuité et la qualité des soins.

Vers le haut Vers le haut